Retour au sommaire

Les deux autres pièces du corps de logis renferment la chambre et la cuisine, une cuisine ancienne, avec tous les ustensiles d'usage, parfois étranges, et son imposante cheminée. La taque en fonte dressée dans le foyer conservait la chaleur émise par le feu, et la communiquait à la chambre, accolée à la cuisine. On pouvait cacher l'arrière de la taque par un placard, qui dans sa partie supérieure servait de rangement. Peu à peu, dès le XVIIIème siècle, ce système de chauffage, ingénieux mais rudimentaire, fut remplacé par un poêle, plus efficace, et qui donna son nom à la pièce tout entière, à la fois séjour et chambre à coucher : le pèle, c'est-à-dire le poêle en patois gaumais.

La cuisine était la pièce principale, celle où on vivait.